(Culture) On peut lire notre sélection de livres pour 2014

1/ L'année du volcan
http://www.amazon.fr/Lann%C3%A9e-du-volcan
 
1783, l'éruption gigantesque d'un volcan en Islande provoque d'importants changements climatiques. La terre se réveille : tremblements de terre, tempêtes affaiblissent tous les pays d'Europe, la France en particulier. Le royaume commence à vaciller, les caisses se vident. Nicolas est convoqué par la Reine. Il est chargé d'enquêter sur la mort violente d'un de ses proches : le Vicomte de Trabou, piétiné par un cheval nommé Bucéphale... L'homme est mystérieux, il fréquente le monde de la finance. Ne cherche-t-il pas à camoufler une affaire de fausse monnaie ? Tous les moyens sont-ils bon pour combler l'immense déficit du Trésor royal ? Pourquoi a-t-on retrouvé les débris d'un pétard dans les écuries ? Voilà une affaire qui n'est pas sans nous rappeler quelques événements contemporains. Les investigations de Nicolas vont le conduire une nouvelle fois en Angleterre et le mener à deux personnages : le Comte de Cagliostro et la Comtesse de la Motte, chacun au cour d'affaires où, là aussi, l'argent est en jeu. Dans ces mondes nouveaux que Nicolas va découvrir, la mort plane encore plus proche.

2/ Mainstream - Enquête sur la guerre globale de la culture et des médias
http://www.amazon.fr/Mainstream-Enqu%C3%AAte-guerre-globale-culture

Comment fabrique-t-on un best-seller, un hit ou un blockbuster ? Pourquoi le pop-corn et le Coca-Cola jouent-ils un rôle majeur dans l'industrie du cinéma ? Après avoir échoué en Chine, Disney et Murdoch réussiront-ils à exporter leur production en Inde ? Comment Bollywood séduit-il les Africains, et les telenovelas brésiliennes les Russes ? Comment Al Jazeera a-t-elle préparé les révolutions arabes ? Pourquoi les Wallons réclament-ils des filets doublés alors que les Flamands préfèrent les versions sous-titrées ? Et pourquoi, finalement, ce triomphe du modèle américain de l'" entertainment " et ce déclin de l'Europe ? Au coeur de cette bataille mondiale : la culture " mainstream " (dominante, populaire). De Hollywood à Bollywood, du Japon à l'Afrique subsaharienne, du Mexique à la Corée, cette enquête sans précédent a été menée pendant cinq ans dans trente pays. Dans toutes les capitales de l'entertainment, Frédéric Martel analyse le jeu des acteurs, les logiques des groupes et suit la circulation des contenus sur les cinq continents. De nouveaux pays émergent avec leurs médias et leur " soft power ", ils veulent contrôler les images et les rêves. Internet décuple leur puissance. Tout s'accélère. Mainstream raconte cette nouvelle guerre globale de la culture et des médias. Best-seller inattendu, le livre a été traduit dans une dizaine de langues et a suscité des débats dans de nombreux pays - il est lui-même devenu mainstream.

3/ Le Livre sans nom
http://www.amazon.fr/Livre-sans-nom-plp

Santa Mondega, une ville d'Amérique du Sud oubliée du reste du monde, où sommeillent de terribles secrets. Un serial killer qui assassine ceux qui ont eu la malchance de lire un énigmatique livre sans nom. La seule victime encore vivante du tueur, qui, après cinq ans de coma, se réveille, amnésique. Deux flics très spéciaux, des barons du crime, des moines férus d'arts martiaux, une pierre précieuse à la valeur inestimable, un massacre dans un monastère isolé, quelques clins d'oeil à Seven et à The Ring, et voilà le thriller le plus rock'n'roll et le plus jubilatoire de l'année ! Diffusé anonymement sur Internet en 2007, cet ouvrage aussi original que réjouissant est vite devenu culte. II a ensuite été publié en Angleterre puis aux Etats-Unis, où il connaît un succès fulgurant.

4/ Warren Buffett - L'homme le plus riche du monde
http://www.amazon.fr/Warren-Buffett-Lhomme-riche-monde

Une vision radicalement différente de la Bourse et des marchés. Warren Buffett a réussi à interpréter et appliquer avec un brio inégalé la célèbre méthode de Benjamin Graham, décrite en 1949 dans son livre culte, The intelligent investor.Le portrait d'un investisseur, pas d'un spéculateur. Il achète quand les autres vendent et a su rester fidèle, une vie entière, aux plus belles valeurs de son portefeuille.Une biographie de la première fortune mondiale. Travailleur acharné, ce gourou de la finance mène la vie d'un Américain ordinaire dans sa bonne ville d'Omaha, Nebraska. Ennemi du luxe et du gaspillage, il cultive le bon sens et l'humour.Warren Buffett, 78 ans, a amassé une fortune de 41 milliards d'euros en faisant des placements de père de famille, se tenant soigneusement à l'écart des valeurs technologiques. Il a survécu à tous les krachs financiers, retournements de conjonctures économiques, changements politiques et bouleversements sociaux. Son secret ? N'investir que dans des entreprises solides comme le roc, gérées par des patrons viscéralement honnêtes.Hostile à la notion d'héritage, il a fait don de sa fortune à la fondation humanitaire de son ami Bill Gates... deuxième fortune mondiale.

5/ Jean Francois Kahn - L'horreur médiatique
http://www.amazon.fr/Lhorreur-m%C3%A9diatique

Quand Jean-François Kahn a publié La Catastrophe du 6 mai 2012, beaucoup de journaux lui ont téléphoné pour le féliciter mais aussi pour lui faire comprendre qu’ils n’en parleraient pas parce qu’il avait, un jour, dit du mal de leur patron. Etre gentil avec un rédacteur en chef compterait-il plus aujourd’hui que le contenu d’un livre ? Jean-François Kahn est consterné de voir la presse nationale aussi peu impartiale et essaie de rester objectif. Quand il était à Marianne, il a lui-même diffusé des feuillets entiers qui le traînaient dans la boue. Depuis son livre La Pensée unique, l’ex-directeur de Marianne parle du manque de pluralisme dans la presse. Il remarque que pour le vote du référendum européen, 95% des journaux étaient pour le OUI et n’étaient pas du tout en adéquation avec l’avis général. A l’issue des votes, ces mêmes journaux se sont indignés et ont traité les français de « fachos »… Aujourd’hui, avec l’émergence d’Internet et des nombreux réseaux sociaux, c’est toute la carte des médias qui est remodelée. L’accès à de l’information immédiate, sans analyse ni recul, ne va-t-elle pas accentuer « l’horreur médiatique » ?
Share on Google Plus
    Commentaires

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire