(Fun) On peut enregistrer ses rêves




Dernière décennie du siècle précédent, rappelez-vous, SONY matraquait les panneaux publicitaires de son nouveau et habile slogan : « Vous en rêviez, SONY l’a fait ! ». 30 ans plus tard – était-ce prémonitoire ? – la multinationale frappe fort, très fort et lance une révolution technologique : le DREAMOSCOPE , un bijou d’innovation qui, cette fois, pourrait être accompagné du slogan « Vous en rêvez, SONY l’enregistre ! ».

L’enregistreur de rêve
Oui, vous avez bien lu, le géant japonais, à l’aube du 21ème siècle, invente et commercialise auprès du grand public, un enregistreur de rêve. L’enregistreur de vos rêves!  Vous êtes l’auteur d’un rêve érotique, d’un cauchemar digne des plus grands films d’horreur, d’un rêve délicieux d’ultime vengeance ? Vous pouvez dorénavant le redécouvrir, au réveil, sur votre téléviseur. Mais comment est-ce possible ? 

Le Dreamoscope, une révolution pour l'humanité
John Yakatoké, ingénieur chez SONY et inventeur du DREAMOSCOPE, nous éclaire : «  le DREAMOSCOPE est le résultat extraordinaire d’une combinaison de compétences entre les ingénieurs de SONY et les meilleurs Neurologues. Le principe est simple : l’appareil capte les résonnances électromagnétiques émises par votre cerveau pendant les phases de sommeil paradoxal. Ces signaux sont ensuite traduits en système informatique pour être enregistrés sous forme d’images dans le disque dur de l’appareil. Tout cela se fait sans branchement. Il vous suffit, le lendemain, de brancher le DREAMOSCOPE sur votre téléviseur et regarder le résultat sur l’écran, comme si vous regardiez un DVD ! ». L’humanité, après avoir si longtemps fantasmé sur l’activité psychique de son sommeil, est aujourd’hui en mesure de répondre à tous ses mystères. Freund, Jung et toute la clique de la psychanalyse ont enfin trouvé l’outil pour l’ultime interprétation des rêves.


Vous recherchez le lien ? Vous y avez cru ? Quand on galère on peut s’inventer un poisson d’avril chaque jour de l’année !
Share on Google Plus
    Commentaires

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire