(Lifestyle) On peut comprendre pourquoi la RATP n a pas sa place dans le monde moderne en 10 scandales


ratp scandale navigo alerte and co

Nous voulions faire un billet sur la RATP, car comme toute entreprise ayant un statut de monopole, les abus sont légions. Alors voici pourquoi selon nous à travers des exemples concrets, la RATP n'est pas une entreprise en phase avec son époque mais une entreprise subissant le monde moderne.
Première chose à faire quand vous prenez les transports, s'équiper d'un titre de transport.

Soit vous optez pour le ticket, soit pour un pass Navigo....

Premier scandale
Le saviez-vous, si vous optez pour un abonnement au mois, vous n'aurez pas le droit à l'assistance en ligne, elle est uniquement valable pour l'abonnement à l'année. Classe !

Deuxième scandale
Vous vous êtes finalement décidés, vous allez prendre un pass Navigo au mois. Que vous achetiez votre pass le 1er ou le 19 du mois, celui-ci coûtera le même prix et ne sera pourtant plus valable dès le 1er jour du mois suivant.
Exemple : 3 zones du 1er au 30 Septembre : 89€, 3 zones du 15 au 30 Septembre ? 89€ .... Logique !

Troisième scandale
Sinon, il reste les tickets, il sont valables 1h30, Super ! Mais on va vous dire "uniquement suivant ces correspondances :
- métro/métro
- métro/RER et RER/RER dans Paris
- bus/bus
- bus/tram et tram/tram
pendant 1h30 entre la 1ère et la dernière validation." Presque simple.
Du coup si vous voulez prendre le métro une station et aller ensuite dans un bus pour un arrêt, vous payerez ? 3.6€. C'est la magie de la RATP qui en comparaison aux compagnies étrangères ne propose pas un prix par trajet mais par "transport".

Quatrième scandale
Vous arrivez dans une gare type La Défense avec votre beau ticket fraîchement acheté, vous pouvez prendre les transports ? pas forcément. Si vous prenez le Métro vous êtes en zone A, si vous prenez le RER en zone B. Le ticket ne sera donc pas valable, il vous en faudra un spécifique, beaucoup plus cher. Sympa !

Cinquième scandale
Finalement vous allez prendre le Tram, ça sent moins mauvais, et on peut admirer le paysage. Manque de chance, comme souvent le tram est saturé, heureusement il y a des agents sur le quai pour vous aider : "oh vous avancez dans les couloirs ? putain". Ensuite ils tapent sur les vitres à coup de poing pour vous faire avancer comme des animaux. La classe.

Sixième scandale
Fin de journée, vous reprenez le Tram tête basse, toujours autant de monde mais en vous pliant en quatre vous arrivez à vous trouver une place, la porte se ferme...ça y est vous êtes tranquille. Enfin presque, vous vous repliez en quatre pour atteindre la composteuse, et la.. votre ticket est démagnétisé. Eh oui parce que les tickets il ne faut pas les mettre près de son portable, de sa carte bleue ou de ses clés, autrement dit nulle part !

Tant pis, vous irez le changer à un guichet...Trop tard un contrôleur s'arrête sur vous... "Désolé mais il fallait pas rentrer si votre billet était démagnétisé"

Septième scandale
Nous sommes en 2015, dans un pays développé, 6ème puissance économique mondiale et pourtant, dans le métro parisien il n'y a toujours pas internet...

Huitième scandale
Vous voulez prendre le bus pour une nouvelle tentative,
Vous êtes à l’arrêt, le bus arrive mais accélère devant vous, il n'y avait qu'un bus à cet arrêt on pouvait difficilement être là pour autre chose...
Aller, un autre arrive 2 minutes après (surement due à la super régulation), vous montez et demandez à acheter un ticket. Le chauffeur vous donner un ticket, vous lui tendez un billet de 10€, il vous répond : "t'as cru que j'étais une banque ?, tu me trouves de la monnaie ou tu descends au prochain arrêt."

Neuvième et Dixième scandale
Allez, deux autres scandales vécus avec des amies,

"Mince j'ai oublié mon pass, ok bon je vais passer avec mon mec", hop le contrôleur vous arrête et c'est 60€ d'amende, soit... autant que si vous n'aviez pas de pass !
"Mon pass ne marche pas aujourd'hui quand j'essaye de le valider, bon je vais passer avec quelqu'un pour éviter d'être en retard, de toute façon il n'y a pas de cabine dans cette bouche de métro et j'ai pas envie de reprendre un ticket alors que je paye super cher", hop le contrôleur vous arrête et c'est 60€ d'amende, soit... autant que si vous n'aviez pas de pass !
  ...
Pour la RATP il n'y a pas de justice, si on peut racketter on rackette pourrait être leur prochain slogan.

Quoi qu'il en soit la prochaine fois vous prendrez votre voiture.
 
Share on Google Plus
    Commentaires

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire